Vous êtes ici :

Conseils & préparation

2 types d'entrainement sont disponibles :

Les conseils que nous allons vous donner sont en complément de la préparation que vous avez effectuée les semaines précédentes. Il s’agit de vous donner quelques pistes afin de vous aider à préparer au mieux votre participation au 23e Semi-marathon de Troyes.
Nous mettons cette rubrique à disposition afin de permettre à chaque participant d'être dans de bonnes conditions psychologiques et physiologiques le jour de l’épreuve.

Préparation à la compétition

A deux semaines de la compétition, nous vous suggérons de ne rien essayer de nouveau. Suivez autant que possible votre entrainement routinier mais atténuez-en l’intensité. Si vous résidez dans l’agglomération Troyenne ou avez l’occasion de passer à proximité, il peut être bénéfique de repérer le parcours.

Aménagement de l’entrainement

Il est impossible de progresser dans les deux semaines précédant une compétition, et si vous ne prenez pas garde, vous pourriez en réalité affaiblir vos performances le jour de l’épreuve. Pour éviter cela, ménagez-vous ou réduisez au maximum l’intensité et la fréquence de vos séances.

Manger pour gagner

Durant les deux semaines précédant une compétition, l’alimentation joue un rôle aussi important que l’entraînement physique. Cependant, il ne faut en aucun cas révolutionner votre régime alimentaire. Ne testez rien de nouveau.

La dernière ligne droite

Durant les 3 derniers jours précédant l’épreuve, il est fortement recommandé de boire six à huit verres d’eau quotidiennement. 

Le 8 mai, prenez un grand verre d’eau 60 à 90 minutes avant le départ de la course. Il est également conseillé de prendre une barre énergétique, une heure environ avant le départ de l’épreuve. Attention, il est fortement déconseillé de l’absorber pendant la course !

Avant la course

Un lubrifiant peut se révéler être un atout majeur dans votre réussite au Semi-marathon de Troyes. Nous vous conseillons fortement de lubrifier les zones sensibles à l’échauffement : pieds, aisselles, intérieur des cuisses et tétons.

L’échauffement d’avant course reste un rituel positif à ne pas négliger. Les débutants peuvent se contenter de courir très lentement pendant 1 à 3 minutes, 15 minutes avant le départ. Il est conseillé de courir très lentement pendant 10 à 15 minutes, 30 minutes avant le départ et de terminer l’échauffement au moins 10 minutes avant le départ.

Après la course

Toute compétition demande un travail très intense ; il est donc primordial de récupérer convenablement. Comme pendant l’entrainement, une course lente et quelques étirements restent les moyens les plus efficaces pour évacuer l’acide lactique et autres toxines. 

Nous vous conseillons donc tant pour le semi-marthon que pour le 7 km, d'effectuer une récupération à l'issue de votre course en marchant ou trottinant pendant une dizaine de minutes, puis d'effectuer quelques étirements doux qui permettront de réduire les courbatures du lendemain. 

Nous mettons à votre disposition une salle de récupération où des ostéopathes pratiqueront des massages et techniques de récupération. Après avoir bien récupéré, buvez et mangez ce que l’équipe d’organisation vous a réservé, détendez-vous et félicitez-vous de votre exploit !

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

Contact

Semi-marathon de Troyes
Maison des Associations
63, avenue Pasteur
10 000 Troyes

Tél. 03 25 42 20 20

Mail : s.marathon@ville-troyes.fr